Alexis - Fleetback

Solutions

Nos produits

Solutions

Nos produits

Front-End Programmer

Alexis

août 23, 2022

Alexis, notre Front-End Programmer, nous parle de sa progression de carrière chez Fleetback et de la façon dont il est multitâche au quotidien. Lisez la suite pour en savoir plus !

Alexis

Salut Alexis!

Salut!

Merci d’avoir pris du temps pour nous ! On peut commencer par te demander de nous expliquer ton parcours chez Fleetback ?

Bien sûr. J’ai débuté en tant que stagiaire chez ARHS Spikeseed quand j’étais encore étudiant en Bachelor à Libramont en Belgique. C’était assez compliqué d’entrer chez ARHS parce que mon école exigeait qu’une entreprise n’accueille qu’un seul élève à la fois, et même si l’autre étudiant de mon école devait intégrer une autre entité, l’école considérait toutes les entités comme une seule et même entreprise. Mais j’ai plaidé mais cause et leur ai demandé de reconsidérer leur décision, ce que je suis heureux d’avoir fait, car au final, je n’ai jamais quitté Fleetback depuis !

C’était il y a trois ans, je suis maintenant développeur ici, en Front-End et en Back-End.

Est-ce que beaucoup de choses ont changé depuis trois ans ?

Évidemment, certains projets ou fonctionnalités on étés abandonnés, d’autres créés et d’autres encore ont évolué en quelque chose de complètement différent… Et nous sommes maintenant 30 personnes, on peut donc dire que l’équipe a grandi ! Certaines personnes sont parties, et d’autres sont restées. Dimitri était mon maître de stage à l’époque et je travaille toujours pour lui aujourd’hui, donc certaines choses ne changent pas !

Beaucoup de gens ici sont assez polyvalents, tu pourrais nous en dire un peu plus sur ton travail ?

Bien sûr ! Je travaille aussi sur d’autres tâches que le développement. Je fais beaucoup de support pour nos clients, ce que j’adore ! Je suis aussi chargé de gérer les traductions dans tous nos environnements : web, app, front et back end…

Le support client est parfois décrit comme inintéressant, comment ce fait-il que tu aimes ça ?

Je pense que c’est juste une mauvaise réputation, parce que personnellement je trouve ça très intéressant. J’interagis avec des personnes extérieurs, et j’ai l’occasion de régler leurs problèmes, et de plus, c’est sympa de changer d’activité de temps en temps ! Je n’apprécie pas faire la même chose tous les jours.

Et à propos des traductions?

J’aime l’aspect organisationnel de la traduction, mais c’est une partie de mon travail assez banale, je suis juste devenu la personne qui s’en charge.

Ah oui ? Comment répartissez-vous ce genre de tâches entre vous?

Par exemple pour les tickets de développement, nous avons une liste de travaux et en général, nous prenons le premier ticket qui vient et qui correspond à nos aptitudes, on ne fait pas les fines bouches.

Et comment vous organisez-vous pour la mise en commun? 

On utilise la méthodologie dite « Agile », avec des Sprints de deux semaines pendant lesquels nous essayons de résoudre les tickets définis. D’abord nous estimons le temps qu’ils représentent, puis nous en incluons autant que nécessaires pour deux semaines de travail.

Nous nous réunissons tous les jours pour définir nos priorités et savoir où nous en sommes, ce qui nous empêche d’avancer, etc… Et lors de notre démonstration hebdomadaire, nous présentons les nouvelles fonctionnalités aux départements qui ne sont pas impliqués dans le développement comme les départements vente et marketing.

On adore cette interview, tu nous as vraiment éclairé sur vos méthodes de travail !

Moi aussi je la trouve cool! Et nous avons également une rétrospective tous les trimestres. Nous utilisons ces moments pour réfléchir à ce qui a fonctionné ou non, et pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés.

Tu expliques super bien, un vrai pédagogue !

Merci! En fait si je n’avais pas été développeur, j’aurais aimé enseigner !

On est certaines que tu aurais fait un excellent prof. Tu peux nous en dire plus sur comment les journées se passent chez Fleetback ? Qu’est ce qui peut être stressant par exemple ?

En réalité je ne suis pas quelqu’un de fondamentalement stressé, je suis plutôt pragmatique. Par exemple, une fausse estimation de temps d’un ticket peut me stresser parce que cela impacte beaucoup d’autres étapes du développement. Sinon, il peut être stressant de ne pas trouver la source d’un bug immédiatement, mais cela n’est pas propre à Fleetback, mais au développement en général. Mais en globalité on est un groupe détendu !

Ah oui ?

Oh oui! Un jour on m’a dit « si tu n’aimes plus ce que tu fais, c’est qu’il est temps de changer » et je pense que cela nous résume bien ! Nous aimons tous ce que nous faisons, et nous nous apprécions entre nous.

Il arrive qu’on soit pressés, mais en général, je dirai que nous sommes patients et passionnés par ce que nous faisons, c’est ce que j’aime dans cette équipe.

Tu aurais des conseils pour quelqu’un qui se lance ou qui étudie dans le développement ?

Je dirais qu’être débrouillard est important, tout comme d’avoir une vision globale des choses. Dans mon cas, j’ai choisi de ne pas continuer mes études avec un master et au final, je suis content de ne pas l’avoir fait car j’ai appris beaucoup plus en travaillant sur le terrain qu’en étudiant, il faut se poser les bonnes questions !

Merci pour tout !

De rien !